Voyage dans l’histoire du Glamour italien….

dolce-vita-italie-exposition-mode-victoria-et-albert-museum

Aérienne et intemporelle, la mode italienne fait l’objet d’une magnifique exposition au Victoria & Albert Museum de Londres. Cette exposition sur le « Glamour of the Italian Fashion » raconte l’histoire de la reconstruction industrielle et culturelle de l’Italie après la Seconde Guerre Mondiale jusqu’à nos jours.  Un magnifique voyage dans ce pays aux milles richesses, que je vous propose de parcourir avec mon article aujourd’hui.

exposition-mode-art-glamour-mode-italienne

La dolce vita des années 50 : une renaissance italienne moderne

glamour-mode-italienne-1945-a-2014-exposition

Les années de fascisme de Mussolini ont forcé les Italiennes à s’habiller avec des créateurs italiens et non parisiens. Mariano Fortuny, Germana  Marucelli, Sorelle Fontana : de nombreuses maisons de couture ont émergé afin de satisfaire la demande de clientes italiennes, glamour et coquettes, toujours prêtes a bien s’habiller. Après 1945, le comte Giovanni Battista Georgini organise les premiers défilés des maisons de couture italiennes à Florence pour mettre en lumière la beauté de la mode italienne et ses nouveaux créateurs. La dolce vita commence se met en scène pour attirer les clients du monde entier : cette élégance italienne semble tellement facile à vivre ! Elle se traduira par le sprezzatura masculin, qui représente l’élégance nonchalante des hommes italiens. Ceux-ci portent des costumes « sportwear habillé » aux coups épurées et matières souples et légères. La mode italienne exprime la personnalité italienne, sa chaleur, sa richesse, son élégance, son glamour qui la différencie de Paris et sa mode plus classique.

mode-homme-italie-la-sprezzatura-exposition

mode-italienne-apres-1945-exposition

Cinecittà : les lumières hollywoodiennes

glamour-of-italian-fashion-londres

L’âge d’or de la mode italienne brille dans les années 50-60 avec Hollywood qui vient tourner ses films en Italie et met en scène la Dolce Vita de Fellini. Rome, et sa Cinecittà (un complexe de studios cinématographiques), devient alors le temple cinématographique des grands studios hollywoodiens. Audrey Hepburn dans Vacances Romaines, Elizabeth Taylor dans Cléopâtre, Ava Gardner, Anita Ekberg  : le glamour italien est incarné par ces actrices de renom qui font connaitre la dolce vita italienne et son style de vie au monde entier. Ava Gardner habillée par les sœurs Fontana, Audrey Hepburn habillée par Fernanda Gattinoni, Marcello Mastroianni ou John Kennedy portent des tailleurs Brioni ou Zegna : les stars symbolisent et personnifient le glamour de la mode italienne.

mode-italie-exposition-londres-v&a

chaussures-mode-italie-exposition-glamour-de-la-mode-italienne

Un savoir-faire unique italien : un pays, une culture, une mode

glamour-of-italian-fashion-v&a-londres-2014

mode-italie-glamour-exposition-londres

Ce qui m’a beaucoup c’est la façon dont l’exposition a mis en lumière la culture et l’histoire italienne qui sont inscrites dans toutes les créations de mode. Le savoir-faire italien est artisanal et chaque région a sa spécificité : le cuir se trouve en Toscane, la laine à Biella, la soie à Côme. Broderie, sequins, brocarts, perles :  la mode italienne est bien plus qu’un style, ce sont aussi des techniques et des matières raffinées qui illustrent un savoir-faire traditionnel qui ne se perd pas. L’exposition a également mis en lumière le lien toujours très présent entre les créations et la culture italienne. Dolce&Gabbana se plaît à puiser dans ses racines siciliennes et s’inspire du monde paysan et aristocrate pour ses créations, quand Versace magnifie la religion et le Vatican rappelant les peintures de la Renaissance et leur opulence, le mouvement et sa décomposition, ainsi que la géométrisation des formes des créations Prada rappelle le mouvement Futuriste italien. Rome et Florence laisseront place à Milan en tant que capitale nationale de la mode dans les années 80.  Artisanat, traditions, glamour : le « Made In Italy » identifie, défend et cultive les talents italiens, encore aujourd’hui.

mode-italie-1945-a-nos-jours-exposition-londres-2014

mode-italie-glamour-elegance-v&a

L’exposition se finit sur un questionnement sur l’avenir de cette mode italienne à l’heure de la délocalisation et du gouvernement italien et sa fiscalité douteuse. Malgré ces incertitudes sur l’avenir de la mode italienne, le V&A nous a fait le portrait d’une mode glamour, sensuelle, fascinante conjuguant allure et charme, une mode à l’italienne, en soit…

exposition-mode-italie-musee-victoria-et-albert

Made In Sens : le concept qui partage art, mode et solidarité

Je vous propose aujourd’hui de découvrir en images et en mots Made In Sens. Ce concept qui unie valeurs, solidarité, création, mode et art m’a beaucoup plu et s’inscrivait clairement dans la thématique de mon blog. La valeur de partage qu’illustre Made In Sens m’a aussi beaucoup séduite car sans partage, que la vie serait triste !

Made In Sens

Pour le plaisir de la mode, de l’art et du partage

Made In Sens

Made In Sens a été fondé en 2011 par Sabine et Marie qui travaillaient déjà dans le milieu associatif. Cette envie de donner du sens à leur métier  pour partager leur passion de la mode et du milieu associatif a donné naissance à Made In Sens. Ainsi, ce concept est une belle illustration du lien entre le milieu associatif qui regroupe de nombreux artistes et modistes. Mode, art, association : un bon cocktail de couleurs, de peps et d’énergie qui permettent de créer ces vêtements pleins de vie et d’enthousiasme. J’ai adoré leurs collections ludiques et colorées qui m’inspirent bonne humeur. Chaque pièce est une œuvre d’art qui raconte l’histoire et l’espoir portés par le milieu associatif. Chaque collection colle aux tendances mode du moment tout en y apportant la touche originale et fantaisiste de l’inspiration de chaque artiste. La mode n’a pas de règle : elle s’exprime selon les humeurs et les inspirations de chacun !

 made-in-sens-mode-et-solidarite-association

Le vêtement comme porte-parole des associations

made-in-sens-mode-art-creation-francaise

Chaque vêtement est, en effet, l’expression des actions des différentes associations qui collaborent avec Made In Sens afin de leur offrir une plus grande visibilité et de les voir sous un angle artistique. Ainsi, Made In Sens travaille avec l’association « Les Invités du Festin » qui est une association en faveur des personnes souffrant de solitude ou exclusion, l’association « Les Chaussettes Orphelines » est une association qui recycle des chaussettes dépareillées et leur redonne vie. Ce travail avec les associations permet au vêtement de devenir une source de vie artistique à travers un travail artistique. Enfin, l’artiste Isabelle Bouteillet crée des œuvres réalisées grâce à de l’huile, gouache,  mine de plomb, pastels. Ces créations inspirées d’histoires pour enfants sont ensuite retravaillées par l’équipe créative de Made In Sens pour en faire des vêtements.

concours-made-in-sens-blog-de-mode-en-art-artisanat-francais

Distribution et solidarité, artisanat et industrie, proximité et globalisation, mode et art : Made In Sens met en relation plusieurs univers à travers leurs créations. Aujourd’hui je vous propose de mettre en relation l’univers de l’associatif et de la blogosphère grâce à un concours réalisé avec Made In Sens. Pour tenter de remporter le tee-shirt de la dernière photo ci-dessus, il vous suffit de :

  • Liker la page Facebook du blog.
  • Liker la page Facebook de Made In Sens.
  • Laisser un commentaire en laissant une adresse email où je puisse vous joindre si vous êtes l’heureux(-se) gagnant(e).

Le tirage au sort aura lieu le Samedi 16 Août à 12h. Le gagnant sera tiré au sort via le logiciel Random.org et sera annoncé via Facebook et via email.

Bonne chance à tout le monde !

La collection printemps-été 2015 de Kent and Curwen : le « front man »

Je vous présente aujourd’hui la nouvelle collection de la marque anglaise Kent and Curwen que j’ai eu l’occasion de voir lors de la London Collection Men à Londres. Je vous avais déjà présenté cette marque l’hiver dernier avec cette collection. La voici de retour pour sa collection printemps-été 2015 et ses hommes aventuriers !

defile-kent-and-curwen-lcm-2014

Des aventuriers du chic !

kent-and-curwen-collection-printemps-ete-2015-london-collection-men-fashion-week

kent-and-curwen-createur-londres-mode-anglaise-2014

Franz Ferdinand ouvre le bal des mannequins Kent and Curwen qui présentent la nouvelle collection acidulée et pétillante du printemps-été 2015. Cette collection met en lumière un clash entre le dress-code anglais classique et les imprimés graphiques et fantaisie qui apportent la touche moderne à la collection : les années 80 et leurs couleurs et énergies inspirent les collections pour l’été prochain (petit détour par la collection printemps-été 2015 d’Huntergather). Orange, turquoise, blanc, jaune moutarde : les couleurs sont mates et sont comme des touches de peinture dans l’homme-tableau Kent and Curwen. En effet, la collection m’est apparue comme une peinture du style de l’homme londonien aujourd’hui : une base de classique avec des touches de peintures colorées afin d’apporter fantaisie et originalité à la tenue. C’est aussi pour cette raison que l’homme Kent and Curwen m’a paru être un aventurier du chic car il tape à l’œil tout en chic et en élégance !

kent-and-curwen-london-collection-men-mode-homme-londres

Monochrome VS imprimés

mode-homme-londres-printemps-ete-2015-lcm

mode-londres-kent-and-curwen-collection-homme-printemps-ete

Cette collection est une mise en lumière de paradoxes (masculins ?…). Les couleurs unies se mêlent à des imprimés animaux qui rajoutent à la fantaisie des créations. Les coupes et vêtements traditionnels se heurtent à des détails fun qui font un pied de nez aux règles classiques. Ainsi, les boots se voient dotées d’un imprimé zébré et le trench a une coupe plus courte qu’ordinaire. Cette collection illustre et raconte la vie d’un homme confiant, qui va de l’avant et qui assume son style. Les gants sont une métaphore de la vie agitée et folle que l’homme Kent and Curwen vit tous les jours : un homme rock’n’roll qui twiste entre les réunions boulot, cocktails et peut aller enflammer le dancefloor avec son style bien à lui, un « front man », l’homme de 2015, en-soi….

kent-and-curwen-mode-masculine-2015-londres

La mode rock’n’roll de Sir Tom Baker !

Je vous propose aujourd’hui un voyage dans l’univers du rock’n’roll et de l’élégance anglaise avec la collection printemps-été 2015 de Sir Tom Baker. Ce défilé est un excellent exemple du style rock anglais déjanté et pétillant que j’avais déjà eu l’occasion de vous faire découvrir avec cette exposition. Ce couturier anglais  est spécialiste des costumes traditionnels aux notes rock’n’roll et pailletées. Je suis sortie de son défilé des paillettes plein les yeux !

tom-baker-createur-anglais-mode-rocknroll-classe-anglaise-lcm

mode-anglaise-classe-rock-n-roll-tom-baker

Du rock et de l’élégance

costume-anglais-mode-londres-tom-baker

costume-sir-tom-baker-mode-londres

Tom Baker a créé sa marque en 1996 et confectionne depuis des costumes qui représentent l’élégance et la classe anglaise avec une touche fantaisiste et rock’n’roll absolument parfaite ! Le monde de Tom Baker est un monde de musiciens, de créateurs, d’artistes qui se sont retrouvés à l’occasion de son défilé dans le club 100 situé tout près d’Oxford Circus. Ce bar underground aux couleurs sombres caché parmi les grands  magasins modernes d’Oxford Circus était une découverte géniale. Le défilé a mis en lumière des hommes cowboy, rock’n’roll et modernes qui sont prêts à partir à la conquête du monde (et des femmes ?) en toute confiance. Chaque costume mêle modernité et classique pour un mélange des genres très original et passionnant à regarder. La liberté de création et de fantaisie de Tom Baker est tout simplement magique à observer dans les créations de ce grand monsieur blond.

createur-tom-baker-londres-mode-anglaise-costume

mode-anglaise-classe-rock-n-roll-tom-baker

Un travail minutieux

mode-anglaise-rock-n-roll-sir-tom-baker

mode-londres-london-collection-men-juin-2014-tom-baker

Les détails des costumes de Tom Baker m’ont impressionné. Il était simple de voir à quel point la matière et les finitions de chaque pièce du vêtement avaient été travaillées à la main. Chaque costume met en scène une matière pour la sublimer. Ainsi, velours, strass, daim, coton, satin : chaque matière habille l’homme Tom Baker pour le sublimer et mettre en lumière sa tenue, son style et sa prestance. Chaque pièce de costume est empreinte d’une forte personnalité pour habiller l’homme qui la porte. Le créateur a aussi joué avec le 3D et les contrastes avec ses vestes où guitare, sablier et tête de mort font leur apparition pour surprendre les spectateurs. Le contraste des couleurs et des matières utilisées par ce créateur anglais illuminent un homme confiant, qui aime séduire, tout en classe, en élégance et en accords rock’n’roll !

sir-tom-baker-createur-anglais-mode-londres

sir-tom-baker-fashion-week-homme-londres-collection-ss15

Découverte de la marque mode-bloging : « Fais La Manche »

Je vous propose aujourd’hui de découvrir une nouvelle marque dont le concept m’a énormément plu : voici la marque Fais La Manche ! Qu’est-ce que cette marque a de particulier ? Elle lie mode et bloging, les tee-shirts de cette marque sont donc un hommage et un clin d’œil à la blogosphère ! Découverte de l’univers de la créatrice avec cette interview et un concours à la clé !

Fais La Manche

1. Peux-tu te présenter en quelques mots, expressions, images ?

Pour me présenter brièvement : je m’appelle Anna, 4 lettres qui forme un prénom simple et naturel, un peu comme ma personnalité. Je suis quelqu’un qui vit à travers l’optimisme dans chaque instant, et une de mes phrases préférées c’est : Souris à la vie et la vie te sourira. C’est grâce à cette phrase que je monte plein de projets et réussis à les finaliser ;). 

2. D’où t’es venue l’idée du nom « Fais La Manche ? » (Pourquoi une idée de monter une marque qui lie le monde de la mode et le monde du blogging ?)

A défaut d’avoir le temps et le talent pour moi-même devenir blogueuse, j’ai décidé de lancer cette marque pour participer à ma façon à la communauté de blogueuses que j’admire tant !

Lorsqu’il a fallu chercher un nom, je me suis retrouvée devant une difficulté inattendue : j’avais l’impression que tous les noms étaient déjà pris ! Je voulais un nom qui soit à la fois provoc’ sans vraiment l’être, et je dois avouer être une adepte des jeux de mots. Le nom Fait La Manche fait aussi référence à une époque où les femmes ne cousaient pas totalement les manches sur leurs tee-shirts. Elles pouvaient ainsi les détacher et les donner à leur prince charmant. La manche était donc symbole de fidélité ou d’infidélité. J’aimais beaucoup le concept et j’aimerais aussi beaucoup fidéliser les blogueuses !

Fais La Manche

3. Quelles sont tes passions dans la vie quotidienne ?

C’est paradoxal, mais en plus de la mode, je suis une véritable accro au sport. Mon rêve serait qu’un jour je puisse faire du sport en talon ! (rire) Je cours beaucoup et me prépare notamment pour un marathon à la rentrée. C’est la première fois que je prévois de courir une distance aussi longue, un challenge de taille ! Si y’a des filles qui veulent m’accompagner ?

4. Quelles sont tes inspirations mode ?

Je passe (un peu trop) de temps sur la toile à parcourir les looks de blogueuses. J’utilise beaucoup de plateformes comme Lookbook, Chictopia ou Modizy.  J’utilise aussi Facebook et les groupes où les blogueuses postent chaque jour leurs looks. Après je suis abonnée à de nombreux magazines, les stars resteront toujours des modèles de mode !

Fais La Manche

5. Comment pourrais-tu définir ton style ? Est-ce qu’il t’inspire pour créer ?

Mon quoi ? (rire) J’essaye d’être le plus naturel possible. Je trouve qu’il y a une élégance incroyable dans la simplicité. Mais je vous rassure, je fais aussi parfois des folies, comme aujourd’hui où j’ai osé porter un Crop Top moutarde assez flashi ! Mon style m’inspire pour mes créations, oui et non, car j’utilise aussi un peu ma marque pour sortir de ma timidité et oser de nouvelles choses !

6. Que t’apporte au quotidien le fait d’avoir ta propre marque ?

Beaucoup de défis ! Mais aussi beaucoup d’implication et de polyvalence. Je peux avoir un contact direct avec les blogueuses et apprendre à mieux les connaître. Cela rend la marque accessible à toutes et c’est ce que je recherche !

Fais La Manche

7. Quelle est ta plus grande satisfaction depuis que tu as créé ta marque ?

La marque est encore toute jeune. Chaque petit geste ou attention est une satisfaction pour moi ! Je saute de joie à chaque nouveau like sur Facebook ou chaque nouveau message. Alors n’hésitez pas à me contacter pour toute demande de quelque nature que ce soit ;)

8. Quels conseils (faire / ne pas faire) donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite créer sa marque ? 

Là c’est donc le moment où je dois vous avouer mes secrets ? (rire) Le conseil le plus important que je pourrais donner c’est de rester concentrer et de savoir où l’on va. J’ai, pour ma part, toujours pleins de projets (fous !) en tête, et j’ai tendance à me disperser et à trop rêver. Prenez le temps de faire les choses jusqu’au bout.

Fais La Manche

9. Des conseils pour porter ta marque ?

L’avantage d’avoir sa marque c’est que l’on peut soi-même porter ses créations. Mon style préféré pour porter mes tee-shirts, c’est façon Streetwear. J’aime beaucoup le porter avec un leather leggings et des baskets montantes. Après ils passent aussi bien avec des shorts vintages en jeans, que des jupes hautes de tailleur. Le tout, c’est de se les approprier à son propre style.

10. Comment vois-tu ta marque dans 10 ans ?

Déjà, j’aurais 10 ans de plus (vieille?) ! Plus sérieusement, je peux ici vous promettre faire un grand événement pour les 10 ans de la marque ! Qui serait partant ?

En attendant, cet événement, Anna et moi nous proposons un concours pour remporter un de ses tee-shirts !

Concours

Pour participer au concours il vous suffit simplement de :

  • Liker la page Facebook de Fais La Manche.
  • Liker la page Facebook de mon blog De Mode en Art.
  • Laissez moi un commentaire avec votre adresse email valide pour que je puisse vous contacter si vous avez gagné et me spécifier quel tee-shirt vous préférez pour confectionner votre cadeau.

Le tirage au sort aura lieu le Samedi 2 Août à 12h. Le gagnant sera tiré au sort via le logiciel Random.org et sera annoncé via Facebook et via email.

Bonne chance à tout le monde !

Retour dans les années 80 avec la collection printemps-été Huntergather

Je vous fais découvrir aujourd’hui la collection printemps-été de la marque londonienne Huntergather que j’ai eu l’occasion de voir lors de la London Collection Men la semaine dernière. Je vous avais déjà présenté les créations de cette communauté artistique créées par Chris Bailey et David Bradshaw.

fashion-week-homme-londres-printemps-ete-2015

De la couleur et du peps !

huntergather-collection-ss15-londres

london-collection-men-fashion-week-homme-londres-2014

Le défilé s’est déroulé dans leur magasin à Wigmore Street pour une explosion de couleurs, de mouvements et de peps. Le hashtag qui représente le thème et l’ambiance de la collection ? #MOVE ! Une belle image pour cette collection qui donne tout simplement envie de danser et faire un saut dans les années 80. Les mannequins qui défilent portent des vêtements aux coupes larges : le confort est au rendez-vous pour l’été prochain ! Les sandales de plage portées avec des chaussettes sont la petite touche fantaisiste londonienne : à défaut d’avoir la plage, on l’imagine à travers ces chaussures que j’avais l’habitude de porter étant petit pour protéger mes pieds des coquillages ! Les imprimés flashy nous font voyager dans un été qui brille de mille couleurs et incite à bouger en profitant des énergies positives de cette saison. Chaque pièce de la collection printemps-été 2015 de Huntergather m’a semblé être un petit soleil de couleurs et un beau clin d’œil au temps londonien, qui demeure gris même en cette période estivale.

tendance-chaussures-plage-londres-lcm

huntergather-mode-annee-80-london-collection-men

De l’art, de la peinture et de la création !

mode-homme-londres-printemps-ete-2015-lcm

huntergather-london-collection-men-ss15-londres

Cette collection est tout à fait appropriée à la thématique de mon blog et c’est aussi certainement pour cette raison que je l’ai adoré ! En effet, elle est inspirée de l’artiste peintre Matisse avec ces formes jazzy, vivantes, colorées et des styles des danseurs (inspiration David Bowie) des années 70. Les pièces de la collection se présentent comme des mini- œuvre d’art du peintre français : les imprimés sont collés/cousus sur les vêtements qui deviennent chacun des œuvres de couture artistique qui rendent hommage à l’œuvre artistique de Matisse. Les créateurs ont trouvé leur inspiration grâce à l’exposition de la Tate Modern qui se déroule en ce moment sur Matisse. Grosses fleurs, bonhommes qui se déhanchent sur un rythme endiablé – illustré par l’énergie des couleurs des vêtements : Les formes pleines de vie et de peps de l’artiste ont trouvé les rythmes de danse des années 80 pour créer une collection haute en couleurs, en énergies positives et en style !

huntergather-mode-art-matisse-annees-80

huntergather-collection-ss15-londres-mode-homme

London Collection Men : 3 jours pour célébrer la mode masculine !

London Collection MenLondres redevient capitale de la mode du 15 au 17 juin pour la Fashion Week Homme, appelée ici London Collection Men. Je vous avais déja fait découvrir cette Fashion Week cet hiver avec cet article sur les collections automne-hiver et la tendance streetwear. Petit point sur cette London Collection Men pour découvrir l’univers de la mode masculine à Londres et les tendances pour le printemps-été prochain !

Tendance bleu jean

chaussures-fleurie-lilly-and-scott-london-collection-men

Un évènement 100% masculin 

LCM Mode Homme

Fashion Week Homme Londres

Lors de la London Collection Men, les créateurs exposent leur collection spécialement conçue pour les hommes. Huntergather, Hentsch Man, Domingo Rodriguez, Kent & Curwen, Burberry, Topman, Matthew Miller, Pringle of Scotland… : les marques britanniques mettent en lumière leurs nouvelles créations pour le printemps-été 2015. Cet évènement mode n’est pas plus simple d’accès que les Fashion Week Femme. Au contraire, il est un peu plus élitiste, même si cela semble étrange car cette Fashion Week a vu le jour il y a 4 ans seulement, elle devrait donc ouvrir plus grandes ses portes afin de faire connaître la mode masculine qui est encore peu connue aujourd’hui. Il est, par exemple, très difficile pour des bloggeuses mode d’y avoir accès si elles n’ont aucune catégorie « blog masculin ». Les bloggeurs masculins, au contraire, sont les stars de cette Fashion Week londonienne. Un univers masculin s’ouvre donc à vous lors de ces 3 jours de mode masculine. Les mannequins hommes et les stylistes (masculins majoritairement) sont présents pour incarner la mode masculine londonienne contemporaine.

  Tendance originale Mode Homme Londres

tendance-polo-printemps-ete-2015-lcm-londres

Défilé d’inspirations artistiques

mode-originale-matiere-plastique-lcm-londres

Tendance ethnique

La London Fashion Week se déroule 2 fois par an pour exposer les collections automne-hiver et printemps-été. La Fashion Week de juin expose les dernières collections du printemps-été 2015 pour se tenir au courant (et au premier rang) des tendances. Il est donc plus simple, par la suite, de pouvoir créer les tendances phares à suivre pour l’été prochain et préparer cette saison estivale bien en avance pour faire sensation avec la nouvelle pièce « must have ». La London Collection Men est aussi l’occasion pour les grandes enseignes de pouvoir s’inspirer des collections des créateurs pour préparer leur propre collection. Les collections Zara, H&M, Primark, entre autres, sont toutes inspirées des défilés des couturiers. Ceci permet ainsi aux fashion people de porter les formes et les couleurs de leur marque préférée sans avoir à vider leur tirelire ou faire des économies pendant un temps indéterminé pour s’acheter la dernière pièce it du moment.

tendance-decontractee-plage-short-de-bain-mode-homme

Tendance couleurs

Les tendances phare du printemps-éte 2015

Tendance Fleurs Printemps-Eté 2015

Showroom London Collection Men

L’été sera imprimé, fleuri, ethnique et travaillé sur les matières. La plupart des créateurs ont joué et travaillé sur la couleur à travers des matières originales tels le plastique, le latex ou encore de la gomme. Les fleurs sont de sortie, même pour le vestiaire masculin, et elles embellissent les vêtements pour leur apporter fantaisie et fraîcheur. Le jean et les camaïeux de bleu seront très prisés pour l’été prochain. Les shorts de plage font leur entrée dans la mode masculine citadine pour une tendance homme marin qui « sent » la mer, la plage et les grands espaces et qui ose porter des vêtements décontractés et détendus en ville. Le streetwear demeure une des tendances phare à Londres dans le vestiaire masculin. Travail sur les matières, travail sur les formes, travail sur les superpositions : la rue continue d’inspirer les créateurs pour la prochaine saison. Enfin, la tendance ethnique met en lumière  le mélange des cultures et des inspirations artistiques londoniennes pour créer des vêtements qui transportent dans un autre univers, un univers de voyage, un univers de soleil, un univers de vacances, un univers estival, en somme…

Tendance plage

Retour dans les année 60 avec le défilé Ralph Lauren

Invitation au voyage dans les années 60 avec le dernier défilé Ralph Lauren ! La présentation de la collection printemps-été 2015 a eu lieu dans les célèbres studios d’enregistrement d’Abbey Road. Retour vers une époque colorée, fantaisiste et audacieuse sur une mélodie de “Love, love me do…” 

ralph-lauren-defile-printemps-ete-2015-londres

Clin d’oeil aux années 60 

ralph-lauren-abbey-road-studio-defile

Le défilé de Ralph Lauren présente des modèles colorés aux imprimés fantaisistes et audacieux qui rappellent la dérision et l’anti-conformisme des années 60. L’univers de la collection est empli de musique et de joie : le studio d’enregistrement a contribué à mettre en scène, en sons et en lumière cette ambiance. Pour ceux qui ne le savent, le studio d’Abbey Road est le studio où les Beatles ont enregistré leur célèbre album “Eponymous”. C’est donc sur une toile de fond musicale et artistique, jouée par le groupe de musique Zénon & The Stoic, que les mannequins Ralph Lauren présentent cette nouvelle collection. Celle-ci comporte majoritairement des jupes et des robes pour célébrer une féminité colorée mais qui demeure cependant structurée dans ses formes : sous la fantaisie, le classique demeure. Les pièces de la collection expriment l’audace et la joie des années 60 grâce aux couleurs pastels des robes, aux imprimés fantaisies et aux carreaux. 

ralph-lauren-annees-60-abbey-road-studio-beatles

mode-defile-ralph-lauren-londres-fashion-show-abbey-road-studio

L’élégance de Ralph Lauren

ralph-lauren-marque-francaise-mode-londres-defile

defile-ralph-lauren-annees-60-abbey-road-studio

La fantaisie de la collection Ralph Lauren m’a, de prime abord, surprise car ce créateur m’avait plutôt habitué à des coupes et des imprimés très classiques. Cependant, en y regardant de plus près, structure, coupes nettes et formes simples forment l’architecture de chaque pièce. Chacune de ces tenues expriment l’élégance suprême, dotée d’une touche de modernité et de fantaisie qui permet à la femme Ralph Lauren d’incarner un style “Rétro London” moderne et parfaitement revisité. J’ai beaucoup aimé la façon dont Ralph Lauren a illustré les années 60 à travers ses créations. Selon moi, il a su exprimer l’audace, la folie, le besoin de changement de ses années tout en n’omettant pas l’aspect très classique et réglementaire de ces années qui cherchaient un équilibre entre l’austérité et la folie colorée. Chapeau bas, donc, au créateur qui a su nous emmener dans l’univers profond et intense des années 60, le temps d’une musique, le temps d’un défilé, le temps d’une collection…

ralph-lauren-defile-londres

La mode royale du XVIIème siècle à travers la Marquise de Maintenon de Pierre Mignard

Apres avoir fait un petit détour par la mode du XIXème, je vous propose une analyse de la mode du XVIIème grâce à ce tableau du peintre royal Pierre Mignard pour comprendre certaines coutumes et pratiques vestimentaires de l’époque.

Madame de Maintenon et mode du XVIIeme siecle

Mise en scène technique et picturale

Ce tableau a été peint vers 1694 par Pierre Mignard. Il représente Madame de Maintenon, née Françoise d’Aubigné. Pierre Mignard était un spécialiste du portrait et des grandes compositions décoratives. Ces portraits étaient très prisés par les dames de la cour : Madame de Montespan, Mademoiselle de La Vallière, Mademoiselle de Montpensier… Madame de Maintenon a-t-elle aussi souhaité se faire représenter par le peintre. La Marquise de Maintenon était la gouvernante des enfants naturels de Louis XIV avant de devenir son épouse cachée suite au décès de la reine en 1683. Ceci explique pourquoi elle est représentée comme une femme de la Cour grâce à sa robe somptueuse et à son manteau en velours doublé d’hermine. Elle est aussi représentée en Sainte Françoise Romaine, une sainte qui a été au service des pauvres toute sa vie. Quoique mariée elle a vécu en religieuse comme si elle avait fait les trois vœux de chasteté, d’obéissance et de pauvreté. Symbole de la mère parfaite pour ses enfants et pour les pauvres, elle se retira dans une congrégation seulement lors de son veuvage. Ainsi, Madame de Maintenon, en tant que gouvernante des enfants de Louis XIV, est aussi représentée, à travers son image de sainte, comme une « mère de substitution » parfaite. Le fait d’être mariée à Louis XIV en secret lui apporte la haine, la jalousie de la cour royale : la représenter en sainte lui apporte un crédit religieux et sérieuxet fait oublier son passé d’intrigante et de maîtresse du Roi, rivale heureuse de la Montespan et de La Vallière.

Madame de Maintenon et mode du XVIIeme siecle

Vocabulaire du luxe : mise en scène de la femme

La Marquise de Maintenon représente les deux attributs de la royauté : la richesse, grâce à ses vêtements somptueux et ses bijoux et la divinité avec sa représentation en sainte. Le roi, dont elle est l’épouse cachée, a été choisi par Dieu pour régner sur la terre. Ainsi, Madame de Maintenon incarne la sainteté grâce au livre qu’elle tient entrouvert dans sa main gauche. On devine qu’il s’agit de La Bible. L’aspect divin est complété grâce au voile qu’elle porte sur ses cheveux et à la corde qui lui sert de ceinture et rappelle la tenue simple des religieux. La doublure d’hermine sur le manteau du modèle contraste avec cette austérité sainte, elle rappelle le côté royal de la femme choisie par le roi Louis XIV pour être son épouse après le décès de la reine. L’aspect royal est aussi illustré à travers la robe sertie de bijoux précieux au niveau des poignets et du décolleté, la robe semble aussi être brodée en fil d’or. Le manteau en velours bleu marine, doublé d’hermine, est le symbole de la royauté et donne de la prestance et une assise à Madame de Maintenon qui lui permet de s’intégrer dans une cour royale qui la critique fortement car elle est passée du statut de gouvernante des enfants du roi au statut d’épouse. Les couleurs dominantes du tableau font écho à ce que représente la Marquise, l’or illustre sa position royale à la cour d’épouse du Roi, le bleu sombre représente  l’aspect royal mais aussi la méditation et le repos car c’est une couleur froide. L’aspect divin est donc représenté à travers la couleur bleue, la Marquise incite à la méditation et au calme divins. L’hermine blanche est le symbole par excellence de la royauté à l’époque et la couleur ocre adoucit le portrait et apporte un aspect intimiste et chaud au portrait qui rassure et fait écho à l’aspect de sainteté de la femme.

Madame de Maintenon et mode du XVIIeme siecle

Une femme, un regard, un spectateur

Madame de Maintenon regarde le spectateur indirectement, son visage semble exprimer de la bonté et de la bienveillance, tout comme pourrait le peindre le visage d’une sainte. Cependant, elle demeure une personne royale qui place une distance avec son interlocuteur. Sa représentation en habits royaux et son maintien au niveau de l’expressivité corporelle manifeste son rang social élevé. Sa main posée sur la poitrine fait écho à la promesse de fidélité faite à Dieu –en tant que sainte- ou au roi –en tant qu’épouse. Le sourire esquissé de la Marquise apporte un peu de fantaisie à la représentation sérieuse de la femme qui apparaît tout de même comme une femme intouchable : sainte ou épouse royale, elle demeure au-dessus de tout le monde et son portrait nous le rappelle clairement. 

Mode du XIXème : Madame de Senonnes représentée par Ingres

Aujourd’hui, nous remontons un peu dans le temps avec l’analyse d’un tableau du peintre Ingres pour explorer la mode bourgeoise du XIXème siècle. Je vous avais déjà présenté quelques tableaux pour comprendre l’univers royal où la mode prenait ses racines avec ce tableau de Mademoiselle de La Vallière ou cette autre représentation du luxe à travers l’art

Madame De Senonnes par Ingres

Mise en scène technique et picturale 

Ce tableau représente le portrait de Marie Marcoz, il a été peint par Ingres en 1814. Marie Marcoz est devenue vicomtesse après avoir épousée en 1815 le chargé de mission de l’empereur –Napoléon Bonaparte-  Alexandre de Senonnes. Ingres semble avoir voulu aller à l’essentiel : il s’agit de représenter un personnage central, célèbre dans un décor qui est à son service et s’efface à son profit.  La femme est mise en valeur dans un décor qui semble l’accueillir pour la sublimer : c’est son corps qui occupe la place principale dans le tableau. Son reflet dans le miroir se trouve légèrement plus bas qu’elle : elle est peinte en contre-plongée et cela renforce un effet de grandeur. Dans cette œuvre ce n’est donc clairement pas l’espace ou le décor qui compte mais le personnage représenté : le drapé de la robe et les bijoux sont peints de façon très minutieuse et détaillée afin d’illustrer la richesse de la femme. Figuratif et très détaillé ce tableau de Ingres représente la richesse et la profusion de la noblesse. Abondance de détails, abondance de coloris, Madame de Senonnes est entourés de couleurs chatoyantes : coloris vénitiens, rouges et or, les étoffes et les bijoux expriment richesse la noblesse de la vicomtesse. La beauté des étoffes représente aussi cette richesse, notamment le drap blanc qui est brodé de fil couleur or derrière elle. 

Madame De Senonnes par Ingres

Vocabulaire du luxe : mise en scène de la femme et de la mode

Le corps de Madame de Senonnes ne semble pas réaliste : bras allongé, mains alanguies, cette technique de peinture rappelle celle des maniéristes : grâce, harmonie et virtuosité semblent illustrer ce tableau. La femme apparaît douce, tranquille, elle est apaisante : le visage de madame de Senonnes apparaît très doux, ovale, il fait écho aux courbes qui délimitent le portrait et laisse apparaître un dessin subtil, raffiné avec un chromatisme riche avec des couleurs joyeuses. Ingres a représenté Madame de Senonnes dans un univers très doux qui est représenté par le velours, les couleurs chaudes et la position sereine de Madame de Senonnes. La robe qu’elle porte rappelle le décor dans lequel elle est représentée : somptueuse, rouge chatoyant, elle est ornée de fine dentelle –métaphore vestimentaire du raffinement- aux manches. Ses nombreux bijoux qui illustre le rang dont elle est issus : pendentifs, boucles d’oreilles, bagues, broche… Madame de Senones est un noble bijou. Le visage de Madame de Senonnes est jeune, gracieux, ses traits lisses font écho à sa pose légère, sans retenue…une pose idéalisée pour une femme idéale. Le miroir qui se trouve derrière Madame de Senonnes réverbère la lumière qui vient de face permettant ainsi de mettre en lumière la pureté de son visage et la finesse de ses traits qui rappelle la finesse du décor. Le tableau semble nous montrer un portrait pur, immaculé, sacré de Madame de Senonnes. Cet aspect immaculé, presque sacré est illustré par les dentelles qui semblent former une auréole autour du visage de la femme. Madame de Senonnes est peinte selon les canons de beauté de l’époque : son visage lisse et parfait n’est pas du tout marqué. Ingres représente la réalité de la haute société de l’époque en mettant en scène une femme d’un haut rang social –illustré dans ses bijoux et sa parure – sans aspect négatif de la noblesse car c’est un tableau de commande. 

Une femme, un regard, un spectateur

Madame De Senonnes par Ingres

Ce tableau d’Ingres représente une icône féminine de la femme bourgeoise qui apparaît comme une femme modèle. Sa posture alanguie sur le sofa exprime de la nonchalance et de l’oisiveté. Elle semble être l’œuvre d’art, le modèle que le spectateur se doit d’admirer. Son visage exprime peu de sentiment, comme si c’était une poupée de cire. Son regard en « je » interpelle le regard du spectateur sans pour autant le prendre en compte. Elle semble avoir le regard dans le vide et être désintéressée du monde extérieur : c’est une façon de montrer la classe à laquelle elle appartient, en se rendant insaisissable, elle incarne la noblesse, une classe dominante qui se doit de ne pas se mélanger aux autres classes et qui doit se distinguer des autres nobles grâce aux vêtements, aux parures et aux postures. Madame de Senonnes apparaît alors comme le modèle à admirer et suivre permettant ainsi au spectateur d’atteindre –inconsciemment et indirectement- la reconnaissance et l’attention souhaitées.

Photo : wikipedia

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...