Jacques Heim en mots et dessins blancs et noirs…

Mode, parfums, magazine, président de la chambre syndicale de la couture parisienne : je vous propose aujourd’hui un article consacré à un grand monsieur couturier français, Monsieur Jacques Heim. Ce dernier a été également costumier pour le théâtre et pour le cinéma et ses influences artistiques se reflètent à travers ses magnifiques créations. Découverte biographique, artistique et mode de son univers…

Jacques Heim et la fourrure

Les parents de Jacques Heim étaient des fourreurs qui avaient ouvert un atelier de fourrures à Paris en 1898. Jacques Heim a donc grandi entouré de fourrures, de mode et de créations et il s’en est beaucoup inspiré pour créer ses robes et manteaux. Sa ligne « Haute Fourrure » a d’ailleurs participé à sa grande renommée : Chanel ou Poiret lui ont confié certaines créations de leur collection. Le « lapin Heim » était une référence à cette époque.

C’est en 1930 que l’atelier de fourrures Heim devient la maison de couture Jacques Heim. Les créations de Jacques Heim se caractérisent alors par un classicisme et un sens pointu des proportions qui traduisent la mode de l’époque avec une simplification des formes et un déploiement de nouvelles matières.

Précurseur dans la mode

Mêlant art et mode, il a travaillé avec l’artiste peintre Sonia Delaunay pour créer de nombreuses tenues aux influences artistiques colorées, notamment en 1925, année durant laquelle Sonia Delaunay et Jacques Heim participent à l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes à Paris et proposent une nouvelle vision du vêtement qui mêle peinture et créations textiles. Leur « boutique simultanée » propose des créations qui marient couleurs et imprimés géométriques, novateurs pour l’époque. Ce sont de véritables « tableaux textiles » qu’ils ont façonné !

Précurseur dans le milieu de la mode, Jacques Heim créa en 1932 « Atome », un maillot de bain deux pièces qui est en réalité l’ancêtre du bikini. Malgré le peu de succès reçu car les dames de l’époque ne sont pas encore prêtes à dévoiler autant leur corps, ce maillot de bain au soutien-gorge à volants et avec sa culotte bouffante inspirera les premiers bikinis.

Il fait une part belle au coton pour les créations de sa collection printemps-été 1934, une matière tout à fait inhabituelle pour les collections de haute-couture, pour l’époque. En effet, la soie, l’organdi ou la mousseline étaient préférées au coton.

En 1937, sa collection « Spécial Eté » apparaît comme une révolution dans le monde de la mode et entraîne la création d’un département « Heim Jeunes Filles » au sein de sa maison de couture. Caractérisée par des créations fraîches et simples destinées aux jeunes filles, cette collection met en lumière le prêt-à-porter de luxe, version Jacques Heim. Soie, dentelles, matières souples et agréables à porter, la collection marient romantisme et légèreté, telle une belle métaphore de la jeunesse…

Développement du prêt-à-porter

Jacques Heim préside la Chambre syndicale de la couture parisienne de 1957 à 1962 et amorce la période de transition entre un certain déclin de la haute-couture qui annonce l’avènement du prêt-à-porter dans le monde de la mode. Ses créations illustrent d’ailleurs ce changement dans la mode avec des collections moins coûteuses que les collections haute-couture. Il est alors possible de parler de prêt-à-porter de luxe avec ses collections « Heim Jeunes Filles » ou encore « Jacques Heim Actualité ».

Il rassemble également des créateurs, tels Lanvin, Nina Ricci ou encore Carven, pour fonder un groupe qui développe le prêt-à-porter et la création afin de faire un peu plus de lumière sur les créations de prêt-à-porter, qui n’aura de cesse de se développer par la suite… Jacques Heim était donc, en avance sur son temps, un couturier et artiste qui a permis à la mode de se démocratiser, pour notre plus grand bonheur !

Vous pouvez retrouver tous les magnifiques dessins de Jacques Heim par ici et vous pouvez retrouver mes autres articles sur les croquis de mode ici ou encore avec cet article sur les magnifiques dessins de mode de Marc Bohan.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *