Lectures littéraires automnales…

Je vous propose aujourd’hui un voyage dans la littérature française et britannique avec les biographies littéraires de Georges Sand et des sœurs Brontë. Ces petits livres de 150 pages environ retracent, de façon littéraire en évoquant les œuvres de chacun des auteurs, la vie intime de ceux-ci. Je vous avais déjà parlé du roman qui parlait de la vie de Guy de Maupassant quand il avait 20 ans. J’écris aujourd’hui à propos de la vie Georges Sand et des sœurs Brontë afin de parcourir leurs vies personnelles à travers leurs magnifiques écrits.

Georges Sand à 20ans, Joëlle Tiano, Éditions Au Diable Vauvert, 2016

Je ne connaissais pas du tout l’histoire d’Aurore Dupin, cette artiste littéraire qui est notamment l’auteur de La Petite Fadette. On découvre alors que George Sand grandit en faisant face à l’abandon de ces deux parents : son père décède quand elle a seulement 4 ans et sa mère l’abandonne à sa grand-mère paternelle en échange d’une rente pour aller vivre à Paris. Aurore met en lumière un profil psychologique intéressant qui est partagé entre ses deux éducations : l’éducation populaire qui lui rappelle sa mère, qu’elle cherche tout au long de son enfance et adolescence, et l’éducation bourgeoise et raffinée de sa grand-mère qui s’évertue à lui enseigner les bonnes manières.

george-sand-joelle-tiano-livre-litterature-francaise

Joëlle Tiano explore aussi le paradoxe d’Aurore qui, après avoir été fortement attirée par les ordres religieux, termine finalement par les dénigrer au nom de sa liberté. Ce partage entre des sentiments contraires et des paradoxes se reflètent tout au long de sa vie et de son œuvre littéraire. Son sentiment de spleen après la naissance de son premier fils Maurice et l’attachement éperdu à son mari Casimir est également un écho qui laisse deviner, en réalité, son besoin de liberté de penser et de se sentir exister qui s’accentue de jour en jour. J’ai beaucoup aimé la façon dont Joëlle Tiano a mené ce voyage littéraire à travers la vie de George Sand en mettant en lumière tout un aspect psychologique et historique que j’ignorais jusqu’à présent, concernant cette auteur que j’appréciais tout particulièrement et que j’admire aujourd’hui d’autant plus grâce à ce beau portrait découvert…

Les sœurs Brontë, Stéphane Labbe, Éditions Au Diable Vauvert, 2016

J’ai beaucoup aimé la façon dont Stéphane Labbe a écrit cette biographie de la famille Brontë car j’ai réellement eu l’impression de lire un roman et non une biographie qui contait les faits historiques et personnels de la famille. Stéphane Labbe nous plonge directement dans les landes et les paysages brumeux et frais de la campagne anglaise pour nous dévoiler les secrets et les inspirations du royaume d’Angria (inventé par les aînés Charlotte et Branwell) et le royaume de Gondal (inventé par les plus jeunes sœurs Emily et Anne), qui rythment la vie et l’imagination des enfants Brontë.

les-soeurs-bronte-stephane-labbe-livre-litterature-anglaise

Ce roman nous invite à un voyage littéraire à travers l’univers familial et sentimental des 3 sœurs Brontë. Nous découvrons alors le profil de Charlotte, l’aînée, qui retrace son peu d’engouement pour l’enseignement à travers ses différentes œuvres littéraires telles Jane Eyre ou la personnalité d’Emily dans son roman Les Hauts de Hurle-Vent, sans oublier la petite dernière Anne avec son roman Agnes Grey. Contes du Duc de Zamorna, Hôtel Stancliffe, chaque sentiment et chaque source d’évasion se vivent à travers l’écriture de leurs œuvres afin de conter leurs expériences professionnelles en tant que gouvernantes ou enseignantes, leurs promenades dans les collines moors du Yorkshire ou le quotidien au presbytère d’Haworth, entre autres. J’ai adoré cet univers littéraire anglais qui convient parfaitement à ce temps automnal pour pouvoir accueillir l’automne tout en douceur et lectures…

Vous pouvez retrouver toutes mes critiques littéraires par ici, si vous souhaitez d’autres inspirations pour occuper vos soirées automnales !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Une réflexion au sujet de « Lectures littéraires automnales… »

  1. Ping : Critique Littéraire Automne 2016 | De Mo...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *