Le Parc Güell et ses surprises…

Je vous invite aujourd’hui à découvrir, re-découvrir ou visiter, en photos et en mots le magnifique et original parc Güell de Barcelone qui a réalisé à Barcelone de 1900 à 1914 par l’architecte catalan Antoni Gaudi. Chaque année, ce bijou inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO attire des millions de touristes. Petit conseil concernant l’achat de billets pour la visite du parc, n’hésitez pas à passer par ces nombreux systèmes de réservation en ligne  proposant des billets pour le parc Güell qui vous permettront d’éviter les files d’attente et de profiter d’un visite guidée. Vous pouvez également retrouver d’autres visites de parcs de Barcelone tel que le parc de la Ciutadella ou encore les superbes jardins Laribal à Montjuic.

Petit tour historique du parc…

En 1900, Eusebi Güell, richissime industriel catalan devenu Comte de Güell en 1908, confia à Gaudi un projet d’urbanisation pour les familles aisées. Il avait acquis une vaste propriété dans un coin féerique de la ville connu sous le nom de Muntanya Pelada, la montagne pelée en français. Au départ, il était question de construire une ville-jardin avec des pavillons de conciergerie, un marché, une école, soixante maisons et une chapelle.

Un projet finalement inachevé…

Le projet originel du parc n’ira malheureusement pas jusqu’au bout. Les bourgeois considèrent son quartier trop éloigné du centre-ville et peu urbanisé. À la fin des travaux en 1914, seules deux des soixante maisons prévues sont achevées. Le 26 mai 1922, en session plénière, la mairie de Barcelone conclut l’achat du parc et en 1926, ce dernier est ouvert en tant que parc municipal.

Une architecture unique et surprenante

Le parc Güell est situé dans une région tout à fait paradisiaque, avec de magnifiques vues sur la mer et sur la plaine de Barcelone. Même si on a le choix entre plusieurs entrées, depuis la rue d’Olot au sud, l’entrée principale, majestueuse, s’ouvre aux deux impressionnants pavillons de conciergerie. Une fois cette étape franchie, la suite offre aux curieux une pure délectation des sens: entre l’Escalier du fameux Dragon devenu l’image la plus populaire du parc, la Salle Hypostyle et ses 86 colonnes striées, le Théâtre Grec rebaptisé Place de la Nature ou les incroyables Jardins d’Autriche, sans parler de ses chemins de promenade ondulant, ses feuilles de palmiers taillées dans des portails en fer forgé et des centaines d’autres symboles et couleurs, ce parc n’aura jamais fini de surprendre les nombreux visiteurs venant des quatre coins du globe !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...