Women Fashion Power : exploration de la relation entre la mode et la femme

exposition-mode-art-design-museum-women-fashion-power

delin-cycles-automobiles-moteurs-1898-georges-gaudy-affiche-mode-femme-velo

women-fashion-power-exposition-mode-femme-pouvoir-londres-robe-camila-batmanghelidj

Je vous propose aujourd’hui une exploration à travers l’histoire de la mode et l’histoire de l’émancipation féminine. J’ai eu l’occasion d’aller voir l’exposition Fashion Women Power qui se déroule au Design Museum jusqu’au 26 avril 2015. Cette exposition retrace 150 ans de parcours stylistique de femmes de pouvoir qui ont utilisé leur garde-robe afin de se faire une place politique ou culturelle dans l’histoire.

women-fashion-power-robes-lady-gaga-mode-contemporaine-londres

reine-elisabeth-ii-exposition-mode-femme-pouvoir-women-fashion-power

exposition-women-fashion-power-actrice-camille-clifford-1905

La mode : illustration de l’indépendance féminine

marie-antoinette-exposition-women-fashion-power-design-museum-londres jeanne-d-arc-exposition-women-fashion-power-londres-design-museum mabel-capper-patricia-woodlock-women-fashion-power-mode-liberte-femme

mode-femme-pouvoir-angela-merkel-costume-rouge-women-fashion-power-exposition-londres

Ayant des amis à la maison je leur ai proposé d’utiliser un pass d’une journée à Londres qui nous permettait de visiter de nombreuses attractions, musées et monuments londoniens, n’hésitez pas à en profiter car c’est intéressant si vous souhaitez découvrir une partie de Londres sans dépenser une fortune. J’en ai donc profité pour les emmener au Design Museum qui propose toujours des expositions intéressantes et originales, je vous avais d’ailleurs déjà parlé de l’exposition sur Paul Smith. Cette fois-ci j’ai eu l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la mode en tant qu’instrument de pouvoir afin de développer et asseoir le statut de la femme dans la société. Depuis son origine, la robe a toujours été un symbole de pouvoir et de richesse qui représentait le genre féminin dans toute sa splendeur. La robe est d’ailleurs la pièce du vestiaire féminin qui signifie et reporte les changements du statut de la femme à travers les époques. Ainsi, cette exposition explore la façon dont les femmes définissent leur place dans le monde en utilisant la mode comme alliée vestimentaire pour asseoir leur autorité et leur indépendance. A travers les époques, la mode féminine reflète, en effet, la façon dont les femmes se positionnent dans la société : la fin du XIXème met en lumière la revendication des femmes pour le droit de vote. Arrivent ensuite les deux guerres mondiales qui entraînent une nouvelle façon de s’habiller et une nouvelle place pour la femme dans la société. En effet, celles-ci s’affirment et sont de plus en plus indépendantes après avoir dû remplacer les hommes qui étaient au front : elles prouvent donc qu’elles sont aussi indispensables qu’eux. La mode a illustré cet élan d’indépendance avec la création de vêtements plus utilitaires et le développement des shorts et des pantalons que les femmes portaient pour faire du sport, notamment. L’impact de la guerre et ses conséquences sociétales et stylistiques ont redessiné la silhouette de la femme, laissant de nombreuses voies pour explorer de nouveaux styles.

facteur-femme-premiere-guerre-mondiale-1914-women-fashion-power-exposition-londres great-garbo-actrice-women-fashion-power-exposition-design-museum exposition-women-fashion-power-design-museum-londres exposition-women-fashion-power-mode-femme-pouvoir-londres-design-museum

lunettes-schiaparelli-annees-60-mode-femme-pouvoir-women-fashion-power-design-museum women-fashion-power-exposition-londres-jupes-beatles-annees-pop-disco

La mode : un lieu d’expression du pouvoir 

audrey-hepburn-fred-astaire-funny-face-movie-exhibition-design-museum-women-fashion-power janis-joplin-women-fashion-power-exposition-design-museum-londres jane-fonda-exposition-women-fashion-power-exposition-design-museum-londres-2015 lunettes-schiaparelli-annees-60-mode-femme-pouvoir-women-fashion-power-design-museum

spice-girls-annees-90-women-fashion-power-exposition-design-museum-londres-2015 mode-art-exposition-women-fashion-power-design-museum-londres-2015 pierre-cardin-andre-courreges-women-fashion-power-exposition-mode-femme-pouvoir-londres

Après les années 50, la femme acquiert de plus en plus de droit et de pouvoir. Elle se plaît à prendre soin d’elle en faisant du sport, en prenant soin de son corps et en s’habillant comme elle l’entend. La mode devient alors un outil pour se faire une place dans le monde du travail, un monde qui était, à l’origine, majoritairement masculin. L’exposition nous fait voyager des années 60 aux années contemporaines en nous montrant les différentes tendances stylistiques : couleurs, coupes, accessoires… Il est alors possible d’admirer des pièces punk de Vivienne Westwood ou des pièces futuristes de Paco Rabanne, en passant par le New Look de Dior ou le premier costume pour femme d’Yves Saint Laurent en 1966. La robe en sac plastique portée par Lady Gaga fait aussi son effet, sans oublier les corsets de Jean-Paul Gaultier portés par Madonna ou les premières mini-jupes de Mary Quant. La fin des années 60, début des années 70 annoncent le féminisme avec les textes de Simone de Beauvoir, Germaine Greer ou encore Nancy Fraser. Ces écrivains posent la question de la femme et sa place dans le monde à l’heure où les femmes entrent de plus en plus dans le monde des « cols blancs ». Ces dernières années ont vu une accélération de changements pour la condition de la femme et la mode a su illustrer et suivre l’accession de  nombreuses femmes à des postes importants. La mode est alors devenue un outil de communication : les vêtements apportent de la puissance, de l’élégance et de la classe qui inspirent le respect. Diane Von Furstenberg, Nathalie Massenet, Greta Garbo, Grace Kelly, Anne Hidalgo, Lady Gaga, Meryl Streep, Vivienne Westwood : elles s’accordent à dire que la mode sert à affirmer et dire leur identité. Ainsi, les femmes de pouvoir ont réussi, époques après époques, à changer les mentalités tout en faisant évoluer le vestiaire féminin. En guise de conclusion, je laisserai donc le dernier mot à cette grande dame : « Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe, mais si elle est impeccablement vêtue, c’est elle que l’on remarque. » Coco Chanel…

coco-chanel-exposition-women-fashion-power-design-museum-londres

rita-hayworth-actrice-women-fashion-power-mode-art-exposition-londres

women-fashion-power-costume-yves-saint-laurent-mode-femme-pouvoir vivienne-westwood-malcolm-mclaren-mode-punk-women-fashion-power-design-museumchaussures-exposition-women-fashion-power-mode-femme-pouvoir-londres

women-fashion-power-exposition-femme-mode-pouvoir-design-museum

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *